Montée à la brèche de La Portetta en ski de randonnée.
Montée au mois de mars à la brèche de La Portetta en ski de randonnée.
Un bel itinéraire dans un cadre somptueux et spectaculaire.
Ma chérie montant en peaux de phoque en forêt, juste au dessus de La Tania
Ski de randonnée à l'automne. Mi-novembre, avant l'ouverture des remontées mécaniques, premières glisses dans une atmosphère paisible, une lumière enchanteresse et une neige merveilleusement légère. Ni difficulté, ni danger.

Qu'est-ce que le ski de randonnée ?

Le ski de randonnée associe les plaisirs de la glisse aux joies de la randonnée en pleine nature.
A la montée, c'est très proche du ski de fond. A la descente, c'est presque du ski alpin.
Ballade en forêt, promenades sur piste damée ou raids de plusieurs jours au parfum d'aventure, il y en a pour toutes les motivations. Il faut juste franchir le pas et essayer. Le ski de randonnée nécessite un matériel spécifique :

  • Des skis équipés de fixations dont le talon peut se libérer à la montée pour faciliter la marche et se bloquer à la descente pour skier normalement.
  • Des "peaux de phoque". Sorte de moquette symthétique que l'on colle sous les semelles des skis à la montée pour ne pas glisser (et que l'on enlève bien sûr à la descente).
  • Des chaussures ressemblant aux chaussures de ski alpin, mais plus légères et avec une position "marche" qui permet de libérer la cheville.

Votre moniteur SKI PROGRESSION saura précisément s'adapter à vos potentiels physique et technique en élaborant un programme bien adapté à votre potentiel physique et technique et à votre motivation.

Le ski hors-piste se pratique sur des pentes accessibles par des remontées mécaniques.
Le ski de randonnée s'affranchit de toutes ces limites. Partout où il y a une pente et de la neige, on peut faire du ski de randonnée.

Le ski de randonnée, c'est la liberté et l'avenir

C'est un sport doux et accessible, ne requérant pas un bon niveau technique pour débuter.

Le ski de randonnée est-il dangereux ?

On peut débuter sur une piste verte ou sur un petit chemin en forêt, où le danger est quasi inexistant.

Lorsque l'on s'aventure plus loin, Les précautions à prendre sont les mêmes que pour le ski hors-piste. Elles doivent être d'autant plus renforcées que l'on s'aventure dans des contrées reculées.
Comme pour le ski hors-piste, si l'on respecte toutes les règles de sécurité et que l'on possède une très bonne expérience de la discipline et du terrain, ce n'est pas une activité dangereuse.

Le port d'un A.R.V.A (appareil de recherche de victimes d'avalanches), une pelle pliante et une sonde constitue le matériel de sécurité indispensable à toute sortie éloignée des pistes en hiver.

SKI PROGRESSION fournit gratuitement ce matériel à ses clients

Il existe également quelques itinéraires de montée balisés en forêt complètement sécurisés.

Dans ce cadre précis, le ski de randonnée, en plus du plaisir qu'il procure, est encore plus sûr que le ski alpin traditionnel sur des pistes encombrées. C'est une activité excellente pour la santé, particulièrement paisible et très relaxante.

Quel est le niveau technique minimal requis pour le ski de randonnée ?

Le ski de randonnée ne se limite pas à des raids engagés et lointains:

Une bonne maîtrise du chasse-neige suffit pour une initiation sur piste verte